5 erreurs à éviter pour un CV pertinent

Vous avez envoyé plus de 300 candidatures, spontanées ou en réponse à des annonces, sans aucun retour ? Il est temps de vous poser les bonnes questions. Certaines erreurs peuvent être rédhibitoires aux yeux des recruteurs.

cv-erreur-eviter

Personnalisez votre CV

Alors que de nos jours, l’hyper-personnalisation est de mise, certains candidats s’obstinent à envoyer des CV neutres, voire des CV types, sans tenir compte le moins du monde du recruteur qui les recevra.

Vous êtes attachée de presse et, faute de trouver un poste, vous postulez à un emploi de secrétaire de direction ? La moindre des choses est de changer le titre de votre CV et d’établir un lien entre vos expériences passées et le poste que vous visez aujourd’hui.

Inutile de préciser que votre lettre de motivation devra renseigner le recruteur sur votre intérêt réel pour la profession de secrétaire de direction.

Relisez-vous

Cela semble relever de l’évidence, mais les candidats étourdis sont nombreux. Une mauvaise mise en page, une coquille ou une faute donneront au recruteur l’impression que vous êtes négligent.

Ne mentez pas

Vous inventer de fausses qualités, qu’il s’agisse de diplômes ou de la maîtrise d’une langue étrangère dont vous ignorez jusqu’à l’alphabet, ne vous aidera assurément pas. En revanche, rien ne vous interdit de mettre en valeur une expérience passée.

Vous avez été vendeuse ? N’hésitez pas à développer. Cette expérience vous a permis de parfaire votre fibre commerciale, vous savez gérer un stock, passer des commandes, etc. Si vous avez suivi une formation en anglais ou une formation en droit, pensez à le préciser. Cela vous permettra de montrer votre bonne volonté et d’éviter les questions gênantes sur les « trous » dans votre CV.

De vrais hobbies, sinon rien

Vous êtes allé une fois à une exposition sur Jeff Koons et vos connaissances se limitent à cet artiste ? Ne vous vantez pas d’être un amateur d’art contemporain ! En deux questions à l’entretien, vous risquez de passer au mieux pour un menteur, au pire pour un inculte. Si vous mentionnez un hobby sur votre CV, faites en sorte de pouvoir développer un minimum. Sinon, vous vous mettez d’entrée de jeu en situation délicate.

L’originalité… dans une certaine mesure

Vous êtes graphiste, artiste dans l’âme, designer, en tous les cas, parfaitement capable de réaliser une mise en page qui se démarque ? Alors, faites-le ! Mettez vos atouts en avant et envoyez un CV qui décoiffe. Si cela n’entre pas dans votre champ de compétences et que vous postulez à un emploi de banquier, de cuisinier ou de téléopérateur, restez simple. Nul ne vous en tiendra rigueur. A chacun son savoir-faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *